Geekplay.fr

Dossier: La PS VITA, chronique d'une console abandonnée par son constructeur

7 Mars 2015 , Rédigé par Clyde Publié dans #Actualités

Pas ou plus besoin de présenter la dernière console portable de Sony, mais un petit descriptif s'impose. La console offre tout à un tas de possibilités, que ce soit avec ses deux sticks analogiques, son écran tactile OLED, la puissance de son processeur et de son traitement graphique ou encore sa comptabilité Wi-fi, Bluetooth et 3G (en option, bien sentie à l'heure du ''tout connecté''). Après 3 ans de commercialisation, laconsole s'est vendue à un peu plus de 9 millions d'exemplaires dans le monde. Des chiffres pouvant paraître importants et intéressants. Ne jamais se fier à l'apparence.

  • La PS Vita, un échec commercial mondial ?

Pour commencer, la PS Vita a vu sa date de sortie retardée à cause de la catastrophe naturelle de 2011 qui toucha le Japon. À ce moment précis sa construction est prévue à perte et commence très difficilement.

La console débarque avec des jeux intéressants, dont Uncharted. Tout était fait pour que la console fonctionne, de par son hardware et sa line-up. Mais rien à faire ... Comme sa concurrente, la 3DS, la PS Vita ne décolle pas.

Ceci peut s'expliquer par plusieurs choses. On va d'abord parler du bond technologique que Sony n'a pas compris à l'époque : l'émergence des smartphones. Des smartphones permettant l'accès à tout types de jeux, la plupart du temps gratuit et addictif. Alors pourquoi acheter une console à un prix exorbitant avec des jeux à des prix exorbitants, alors qu'on a accès à une multitude de jeux gratuits ou presque sur différentes plateformes grâce aux smartphones et tablettes.

La PS Vita est sortie dans un contexte où les consoles portables se trouvaient délaissées par les joueurs occasionnels (donc le plus grand nombre) au profit des smartphones. Au bon endroit, mais au mauvais moment. Les habitudes du consommateur ont changé.

  • Une communication à l'abandon

Le deuxième facteur et non des moindres : qui a entendu parler de la PS Vita ? Si je disais personne, ce serait exagéré, mais le cercle reste très fermé. Sony ne fait pas, ou peu, de promo sur leur nouvelle console. Une pub au lancement et c'est tout. Même pendant les grandes conventions de jeu vidéo (l'E3 et la Gamescom par exemple), la PS Vita est passée sous silence, pour pouvoir mettre en avant la PS4. La communication est plus que limité de la part du constructeur nippon. Forcément, cela ne favorise pas l'achat de la console ... et ça nous donne surtout l'impression que Sony a abandonné son jouet.

Autre chose concernant la communication : Sony a vendu sa console comme étant une console portable permettant d'avoir une expérience de console de salon. Clairement et du fait de sa faible autonomie, la PS Vita est la plupart du temps utilisée dans son chez-soi. Une question mérite d'être posée : pourquoi s'embêter à jouer à une console portable proposant des jeux low-cost, quand on peut jouer aux mêmes jeux sur sa télévision et de meilleure qualité.

  • Une cible niche et délaissé

Oui, on peut le dire, la PS Vita est délaissée par Sony. Une chose confirmée quand on se concentre sur la ludothèque que possède la console. Outre les rééditions de jeu PSP et PSOne, les jeux de la PS Vita n'incitent pas à l'achat. Un nombre minime de jeu triple A, des titres n'exploitant pas les capacités techniques de la console, des jeux indépendants plus cher que sur PC, mais surtout une tonne de jeux non traduits, que ce soit de l'anglais ou du japonais.
En plus de ça, les jeux sont souvent destinés à un public bien ciblé (beaucoup de RPG nippon par exemple) ce qui ne favorise pas l'achat.

J'en finirais avec une comparaison entre la PS Vita et la 3DS.
PS Vita : 9,5 millions consoles vendus à travers le monde depuis 2012
3DS : pratiquement 50 millions de consoles vendus à travers le monde depuis 2011

La 3DS applique tout ce que la PS Vita n'a pas. Des licences phares, et une communication made by Nintendo.

On peut en conclure que oui, la PS Vita est un échec commercial. Elle n'est pas arrivée au bon moment, mais surtout Sony n'a pas du tout exploité et communiqué autour de la console. La console est chère, les jeux sont trop peu nombreux, et quand ils sont là, c'est pour une cible niche. Les bases d'une réussite commerciale dans le monde du jeu vidéo, c'est surtout beaucoup de marketing, on peut le constater avec des consoles ou des jeux de moyenne qualité (Call of Duty en tête) mais qui se vendent comme des petits pains parce que le marketing est poussé au maximum.


L'avis de Clyde : Être une vitrine technologique ne fait pas tout, il faut savoir l'exploiter, en parler et surtout se confronter au marché du jeu vidéo sur smartphone et console portable. À l'heure actuelle, Sony n'a pas l'air pressé de redresser la barre. Des millions de joueurs sont délaissés, avec un objet qui prend la poussière ... Et l'optimisme n'est pas de rigueur. On entend très peu de nouvelles concernant la PS Vita et ça ne devrait pas s'arranger de si tôt ... pourtant en 2011, ça donnait envie.

Partager cet article

Commenter cet article

ouro-agoro 13/07/2015 10:46

c'est chaux