Geekplay.fr

Test Donkey Kong Country: Tropical Freeze, le jeu qui vous donnera la banane (et vous cassera sûrement les noix de coco)

25 Février 2014 , Rédigé par Nadrak Publié dans #Test

http://image.jeuxvideo.com/images/jaquettes/00049046/jaquette-donkey-kong-country-tropical-freeze-wii-u-wiiu-cover-avant-g-1392974712.jpg

 

Titre: Donkey Kong Country Tropical Freeze
Editeur: Nintendo
Dévelopeur: Retro Studio
Genre: Plates-formes
Plateforme: Wii U
Prix: 50€ neuf

 

Le gorille le plus célèbre de l'univers du jeu vidéo est de retour dans une aventure totalement inédite sur Wii U. La société Rareware à l'origine des trois épisodes de la Snes et de l'épisode N64 a laissé la place à la société Texane RetroStudio à partir de l'épisode Returns sur Wii. L'annonce de ce dernier avait fait l'effet d'une bombe à l'époque. Le studio qui a fait preuve de talent sur la trilogie Métroïd Prime confirme donc son statut de valeur sûre avec ce nouvel épisode de Donkey Kong. Même si l'on peut douter de son potentiel quant à écouler des conteneurs entiers de Wii U, ce jeu à d'indéniables qualités que je me fais une joie de vous expliquer. 

L'histoire commence sur l'île de Donkey où notre héros poilu fête son anniversaire avec trois des ses amis: Diddy que l'on ne présente plus, Dixie qui est la petite amie de ce dernier et ce vieux râleur de Cranky. Mais une menace se profile au large. Une flotte de vikings, venue du Grand Nord et entourée d'un blizzard glacial, attaque l'île de nos singes. La tempête invoquée par ces nouveaux adversaires est si puissante que nos malheureux cousins simiesques sont éjectés vers un archipel équatorial. Pour pouvoir regagner leur île, ils devront faire preuve d'adresse pour échapper aux pièges disposés sur leur chemin et rosser les vilains qui les ont expulsés. Ce scénario, qui tient en quelques lignes, est expliqué par une magnifique cinématique en images de synthèse qui marquera sûrement l'esprit des joueurs, et cela en haute définition.

http://image.jeuxvideo.com/images/wu/d/o/donkey-kong-country-tropical-freeze-wii-u-wiiu-1387441935-033.jpgHaute définition qui apporte d'ailleurs un vent de fraîcheur à ce deuxième opus signé Retro Studio. Si Returns était graphiquemen télaboré à sa sortie, ce dernier est écrasé par l'esthétique de sa suite, qui devient l'un des plus beaux jeux de l'histoire de la 2D. La HD a permis d'intégrer une profusion de détails qui rendent le jeu vivant. De la fourrure de la famille Kong en passant par les paysages, tout est fait pour donner une âme à ce jeu.

Chaque niveau est un émerveillement pour le sens visuel et les six îles, disposant chacune d'un environnement propre, entretiennent cet engouement. Retro a créé des mondes qui ne souffriront pas de la comparaison avec l'épisode Wii et le joueur n'aura aucune sensation de déjà-vu en attaquant ce Tropical Freeze. Il pourra visiter une forêt remplie d'épaves d'avions, une île montagneuse avec ses moulins au sol et ses montgolfières ou bien encore la savane avec ses couleurs chaudes. Mais cet épisode réintroduit aussi les phases sous-marines qui avaient, par leur absence, fait défaut au Returns. C'est une claque magistrale et une démonstration de savoir-faire du studio.

Et que dire des niveaux enneigés, gelés, qui étaient présents dès le premier épisode de la Snes et qui font leur retour sur Wii U? Et n'imaginez pas que les niveaux d'une même île se ressemblent. Chacun d'entre eux à une particularité qui le différencie de son voisin, et l'on va même jusqu'à changer de décor parfois plusieurs fois dans un même niveau. Ce jeu est un modèle de "level design" et l'on sent que RetroStudio s'est fait plaisir à les mettre en scène. Malheureusement, l'action, et parfois la rapidité d'exécution imposée empêchera le joueur d'apprécier toute cette beauté. Mais il aura à loisir de regarder les quatre Kongs, tout de poils vêtus, dans leurs plus beaux atouts. Leur apparence est grandement améliorée grâce à la Haute Définition et leur animation fluide est très convaincante. Aucun ralentissement ne viendra d'ailleurs gâcher la progression à travers les environnements hostiles, ce qui n'est pas du luxe au vu de ce qui attend le joueur.

http://images.playerone.tv/source/Wii_U/Donkey-Kong-Country-Tropical-Freeze/14.jpg

Nos héros à la pilosité exacerbée sont dotés de capacités propres à chacun. En jouant seul, le joueur contrôlera toujours Donkey Kong, mais pourra avoir un compagnon qui l'accompagnera juché sur son dos. Diddy permet, comme sur Wii, de voler grâce au jet pack dans son dos, sur une courte distance. Dixie, elle, plane et termine par une sorte de double saut grâce à sa queue de cheval. Quant au vieux Cranky, il permet à notre gorille de rebondir avec l'aide de sa canne, ce qui permet de passer sur des sols... épineux. Bien évidemment, avoir un autre compagnon sur son dos permet de rajouter deux cœurs, ce qui est appréciable à la vue de certains passages. A noter que Dixie est celle qui apporte l'aide la plus utile, du fait de pouvoir rattraper In Extremis des plateformes manquées, ce que ne peuvent faire les deux autres. Car malgré sa classification Pegi 3 et l'absence de violence, ce Donkey Kong ne s'adresse pas à tout le monde, et sûrement pas à des enfants impatients.

En effet, sa difficulté est parfois poussée à son paroxysme, et RetroStudio à fait preuve de beaucoup de sadisme dans la conception des niveaux et dans le positionnement des pièges qui y sont disséminés. Il faudra au joueur beaucoup de sang-froid, de bons réflexes et une patience à toute épreuve pour arriver à terminer le jeu dans son intégralité. Il ne sera d'ailleurs pas rare de se retrouver coincé (surtout dans les niveaux bonus de chaque île) pendant une heure, voire plus, à apprendre les mouvements pour qu'ils deviennent automatiques et ainsi voir la fin du niveau. Heureusement, ces passages ne sont pas obligatoires sauf si vous désirez terminer le jeu à 100%. D'autant plus que le super guide présent dans Returns et qui permettait de sauter un niveau passablement dangereux pour la santé mentale est désormais inexistant. Autrement dis, le joueur devra tout faire par lui-même et prendre son mal en patience.http://image.jeuxvideo.com/images/wu/d/o/donkey-kong-country-tropical-freeze-wii-u-wiiu-1392640890-045.jpg Surtout que les niveaux, parfois trois à quatre fois plus grands que ceux de Returns, n'ont pas plus de points de passages, symbolisés par les cochons savants, que ce dernier.

Certains niveaux devront même être complétés deux fois pour découvrir les deux sorties, donnant chacune l'accès à un niveau différent. Le joueur aura tout de même à sa disposition, dans les boutiques présentes sur chaque île et tenues par Funky, des items qui pourront être équipés pour faciliter quelque peu la progression: des ballons verts qui vous remonterons pour éviter une chute fatale, des bleues pour remplir la barre d'oxygène et ainsi éviter la noyade, des rouges vous octroyant des vies ou bien encore le perroquet pour détecter les pièces de puzzles en passant à proximité. 

Ces items ne seront pas de trop à cause de l'inertie dont est affublé notre puissant gorille. Et même si ce n'est pas trop gênant (malgré un petit temps d'adaptation), cela pourra créer quelques désagréments au joueur. Le problème se pose également lors des phases sous-marines et il n'est pas toujours simple de viser un ennemi avec l'attaque aquatique dont disposent enfin les héros. Cela aurait dû être un prétexte pour réintroduire l'espadon Enguarde, mais là encore c'est une petite déception car le seul compagnon animal auquel le joueur aura le droit est de nouveau Rambi, le rhinocéros. Et que dire des boss clôturant chaque île? Venir à bout de certains d'entre eux s'avérera très long, parfois trop, et leur difficulté frôlera parfois la crise de nerfs. 

http://media1.gameinformer.com/imagefeed/screenshots/DonkeyKongCountryTropicalFreeze/WiiU_DKCountry_scrn01_E3resized.jpg

Si le joueur a un ami tout aussi masochiste que lui, ils auront la possibilité de mour... jouer ensemble sur un même écran, ou séparément, l'un sur le Gamepad, et l'autre sur l'écran de télévision. Malheureusement, l'action séparée des deux singes a tendance à compliquer quelque peu la situation. Tout deviens plus fouillis et il n'est pas rare de mourir bêtement à cause d'une confusion entre Donkey et son acolyte. De plus, si les deux chimpanzés sont relativement agiles, ce n'est pas vraiment le cas de Donkey et de son grand-père Cranky qui sont plutôt lourds. L'inertie déjà évoquée de Donkey le rend peu efficace quand il s'agit de sauter et les tentatives de parties multi-joueurs deviendront plus souvent pénibles qu'autres choses. Dommage que le gorille soit imposé là où le deuxième joueur aura le choix entre les trois autres singes.

Si l'énervement et les crises d'hystérie peuvent gagner le joueur, ce dernier ne devra surtout pas oublier d'écouter la bande-son qui le calmera forcément. Au même titre que les graphismes, les musiques sont orchestrés de façon magistrale. David Wise, déjà à l'œuvre sur la trilogie de la Snes, est de retour et cela s'entend. Elles sont entrainantes, entêtantes, mouvementées et favorisent le voyage imaginaire vers de belles contrées lointaines. Il est certain que cet opus Wii U ne renie pas l'héritage musical laissé par Rareware, d'autant plus que les bruitages sont eux aussi réussis. http://image.jeuxvideo.com/images/wu/d/o/donkey-kong-country-tropical-freeze-wii-u-wiiu-1392640890-051.jpgCertes, ils ne sont pas très différents de l'opus précédent, mais ils étaient suffisamment bons pour ne pas se formaliser d'un manque d'évolution de ce côté.

C'est surtout dans les environnements que l'on ressent un réel effort. Souvent pris dans le feu de l'action, le joueur n'y prêtera pas vraiment attention, mais l'ambiance de fond est mise en scène de façon à donner l'illusion d'une vie dans les décors. Les oiseaux gazouillent, le vent souffle... L'ambiance est tellement différente selon les niveaux qu'il serait compliqué de tout énumérer. Apprécier la bande-son sera de toute façon une obligation étant donné que vous devrez passer quelques heures en compagnie des primates pour espérer terminer le jeu. 

http://image.jeuxvideo.com/images/wu/d/o/donkey-kong-country-tropical-freeze-wii-u-wiiu-1392640890-075.jpg

Car si la première île n'est pas très compliquée, chaque archipel débloqué sera plus difficile que la précédente. Le terminer en ligne droite sans se préoccuper des différents bonus éparpillés à travers les niveaux vous demandera entre quinze et vingt heures de jeu. Six îles composent ce Donkey Kong, ce qui peut paraître léger en comparaison de son prédécesseur qui comptabilisait huit environnements distincts, mais la difficulté du premier monde de ce Tropical Freeze fait passer l'île de Donkey de Returns (le premier monde) pour une colonie de vacances. Les niveaux arpentés sont deux, trois voir quatre fois plus longs qu'avant. Le joueur devra récupérer toutes les pièces de puzzles pour compléter la galerie d'images, de musiques, de diorama et de figurines et terminer ainsi le jeu à 100%. Récupérer les lettres KONG de chaque niveau permettra de débloquer les six niveaux bonus (un sur chaque île), possédant une difficulté tellement élevée que l'intense arrachage de cheveux qui s'ensuivra provoquera une ressemblance entre la tête du joueur et les fesses d'un babouin. Autant dire que le temps qui sera nécessaire pour terminer le jeu dépendra grandement du joueur lui-même car ce dernier ne sera pas vraiment aidé dans sa quête.

Finalement, que dire de ce Donkey Kong Country: Tropical Freeze? C'est un jeu extrêmement difficile, provocateur de frustrations qui feront remonter des souvenirs de l'ère 16 bits aux anciens joueurs. Mais ce défaut est largement compensé par les qualités du jeu. Les graphismes, la musique, le level design, les différents secrets à découvrir sont autant de prétextes à l'achat de ce jeu. Pour peu que le joueur, désormais trop souvent habitué à être pris par la main du début à la fin, soit suffisamment courageux pour attaquer ce soft sans aucune aide.

 

NOTES:
 
Scénario: 14/20
Gameplay: 18/20
Graphismes: 19/20
Bande-son: 20/20
Durée de vie: 18/20
 
NOTE GENERALE: 18/20
 
Points forts: - Les graphismes
- La musique
-Le level design
-Les secrets à découvrir
 
Points faibles: - La difficulté parfois excessive
- Les boss parfois longs à battre
- Rambi, seul compagnon animal
-Le multi-joueurs
- des temps de chargement longs

 

L'avis de Nadrak: Cela faisait longtemps que je n'avais pas joué à un jeu aussi difficile et cela fait énormément de bien! Certains vont pensé que je suis maso, mais je suis seulement nostalgique des jeux des années 90. Mais malgré une réalisation excellente, il reste encore quelques détails à peaufiner pour espérer atteindre l'excellence du deuxième opus de la Snes. Mon plus gros regret? L'absence de compagnons animaux qui auraient permit de varier encore plus les niveaux pour faire de ce DK un modèle de la plateforme. Pour le prochain opus peut-être.

http://page-featured-1.gamewise.co/Donkey-Kong-Country-Tropical-Freeze-Creates-Quite-a-Buzz-at-NYCC-233143-large.jpeg

"Non mais laissez moi, non mais laissez moi .... mangez ma banane!"

 

 

Partager cet article

Commenter cet article