Geekplay.fr

Test The Legend of Zelda The Wind Waker HD, voyage au gré du vent

31 Janvier 2014 , Rédigé par Linky Publié dans #Test

ob_12e7c0373162d5c5ba28a6a741457997_1fjp.jpg

 

Titre : The Legend of Zelda : The Wind Waker HD
 
Editeur : Nintendo
Développeur : Nintendo
Genre : Action/Aventure
Support : Wii U
Prix : env. 60€
 

Alors que les fans de la licence Zelda attendent avec impatience un tout nouvel épisode sur console de salon, Nintendo tente le pari fou de faire patienter ces derniers en remettant au goût du jour un certain Wind Waker, jeu sorti à l'origine sur GameCube. En effet c'est un véritable coup de poker que nous joue là la firme nipponne puisque le jeu fut vivement critiqué à l'époque... mais c'est finalement imposé comme l’un des meilleurs opus estampillés Zelda. Quand n'est-il pour cette version Wii U ? Embarquons immédiatement pour en connaître la réponse.

Vieux de 10 ans maintenant, beaucoup s'interroge quant-au choix de Nintendo de choisir Wind Waker pour remake. Il est vrai que malgré le temps, le soft premier du nom vieilli plutôt bien. Pour être plus claire il n'a pas pris une ride, le style graphique y étant pour beaucoup. À l'époque Nintendo avait fait le choix du cel-shading, une méthode consistant à créer un effet cartoon très prononcé. D'abord vu comme un sacrilège, les joueurs ont finalement très vite adopté ce look enfantin.

Passons maintenant au vif du sujet et à une question que tout le monde est en droit de se poser. Est-il vraiment nécessaire de refaire cette version pour ceux l'ayant déjà joué et rejoué ? Si vous êtes fans jusqu'au bout des doigts la question ne se pose pas mais pour être tout à fait objectif le soft présente au final trop peu de nouveautés pour que le joueur classique de l'ère GameCube s'y intéresse. Il est donc avant tout destiné aux personnes qui n'ont pas eu la joie de pouvoir naviguer au gré du vent à l'époque. Ce dernier a davantage était ressorti du placard de Nintendo pour permettre à la nouvelle génération de découvrir un jeu qui vous emporte dans une aventure que vous n’oublierez pas de sitôt. À la manière du remake de Ocarina of Time 3DS, Wind Waker HD se veut plus accessible pour les nouveaux moussaillons qui souhaitent se lancer dans l'aventure et profiter des meilleures conditions de jeu. À savoir que le scénario n'a pas changé d'un iota.

C'est donc sans surprise que l'on retrouve une magnifique introduction qui a cependant fait parler d'elle pour sa durée jugée trop longue. Au cas où certains l'auraient déjà vu, il est désormais possible de la passer. Durant cette petite cinématique les bases de l'histoire sont posées. On apprend qu'un beau jour, un être maléfique déroba le pouvoir des dieux et sema le ko sur terre jusqu'à ce qu'un jeune homme vêtu d'une tunique verte arriva de nulle part pour sauver le monde d'une fin terrible. Les années passent mais le souvenir de cet individu nommé Héros du Temps perdure à travers les âges. Alors que les habitants coulaient des jours heureux, le sombre personnage qui était censé être retourner au plus profond des ténèbres a refait son apparition et vous vous douterez que son retour n'est pas pour expier ses fautes. Hélas, le come-back du grand méchant ne s'accompagnera pas du come back du Héros du Temps. Pour les habitants, une seule chose reste à faire. Prier et sans remettre aux dieux.

the legend of zelda the wind waker HD 01 - Copie - Copie

" Choc visuel en perspective"

 

WiiU ZeldaWindWakerHD Gamepad Items - Copie

" Le GamePad facilite grandement notre vie tant en mer que sur terre"

Cependant il y aura bien quelqu'un pour s'opposer au grand méchant...Ganon. Ce quelqu'un c'est bien évidemment Link, un garçon haut comme trois pommes. Normal puisqu'il fête seulement son douzième anniversaire. Que peut donc pousser un jeune garçon à se jeter dans un combat qui semble perdu d'avance. L'amour pardi. En effet Link sera témoin de l'enlèvement de sa petite sœur Arielle. Elle a été la cible du vil Ganon car ce dernier est à la recherche de Zelda et enlève toutes les filles avec des oreilles surdimensionnées. Malheureusement pour elle, elle a de grandes oreilles comme la princesse Zelda.

C'est donc armé de cette nouvelle manette appelée GamePad que l'on va braver tempêtes et marées. Et la première chose qui frappe c'est la fluidité du jeu. Certes l'écran tactile n'est pas pleinement exploité mais il apporte un confort de jeu non négligeable. Cela frappera en priorité ceux ayant jouaient à l'opus GameCube. Par le passé, il fallait sans cesse mettre le jeu en pause pour changer d'équipement, regarder la carte ou encore voir les notes à jouer avec la baguette du vent. Désormais rien de plus simple, il suffit juste de faire glisser le grappin ou la baguette du vent sur la touche souhaitée. Afin de rester dans cette même dynamique, les cuts-scène (remonter un trésor à l'aide du grappin, jouer une mélodie avec la baguette du vent...) ont été accélérées pour avoir un rythme de jeu plus soutenu et régler une fois pour toute ce problème que beaucoup avaient remarqué en 2003... Une histoire passionnante qui a cependant la tare de traîner en longueur. L'exemple le plus frappant étant bien sûr la collecte des fragments de la Triforce qui était aussi longue que rébarbative. Ce côté grisant concernait aussi les voyages en mers. La carte étant plutôt grande, la traversée d'une île à l'autre pouvait en lasser certains, c'est pourquoi les développeurs en ont profité pour ajouter une seconde voile à équiper sur notre bonne vieille barque en bois, le lion rouge. La voile rapide multiplie la vitesse du bateau par deux. Ainsi c'est un problème de plus qui se voit corriger.

Concernant les donjons et les boss, on reste dans l'exacte copie. Même donjons pour se perdre et même boss vous barrerons donc la route tout comme il y a dix ans. Après tous pourquoi prendre le risque de changer quoi que ce soit au risque de froisser les fans. Certes les boss ne sont pas nombreux mais ils comptent tout de même parmi les plus originaux de la série. Pour arriver jusqu’à eux et les vaincre, il faudra résoudre tout un tas d'énigmes à l'aide des inévitables objets que sont le boomerang ou le grappin pour ne citer que ceux-là et battre toutes les créatures peuplant ces tours, le système de lock étant toujours possible.

Ce qui n'est pas plus mal car on retrouve dans ce remake quelques problèmes de caméra. Par ailleurs les objets peuvent désormais se manipuler via le gyroscope de la mablette. La sensibilité des mouvements étant bien gérée la visée gyroscopique se veut très intuitive et peut parfaitement remplacer le stick. Et si un donjon vous embête ou que vous souhaitez faire une pause les activités annexes comme se faire embaucher en tant que postier par le peuple piaf sont toujours disponibles. Il est même possible d'échanger des photos prises avec la boîte Picto via la fameuse bouteille de Tingle entre joueurs. Cette appareil photo virtuel remplace la connexion avec la Game Boy Advance qui était possible sur l'opus GameCube. Ressemblant à première vue à un simple gadget, l'outil se révèle finalement sympathique pour tomber sur des photos toutes plus surprenantes les unes que les autres.

tww-hd-9-4-11.jpg

"Les combats sont toujours aussi epic et dynamiques"

 

Zelda The Wind Waker HD (6)

"En manque de sensation forte, équipez-vous d'une voile rapide !"

Pour le côté cel-shadding, celui-ci se fait moins ressentir en partie à cause du lifting hd. La refonte graphique pourra dans un premier temps laisser les joueurs de Wind Waker premier du nom de marbre. Néanmoins force est de constater que ce remake nous en met plein la vue. Profitant des caractéristiques de la console, cette version hd tourne en 1080p, de quoi satisfaire les amateurs de beaux graphismes. Ainsi les couleurs se veulent ici plus flashy, plus tape à l’œil. Mercantîle sans retrouve par exemple immédiatement sublimé. On peut aussi voir qu'un travail a été effectué sur les visages qui sont beaucoup plus arrondies que par le passé. On aura également plaisir à voir que Link à conserver ses petites mimiques et ses yeux de chat qui le caractérise si bien. Toutefois il est à noter que le titre souffre par moments de quelques baisses de framerate.

Pour pouvoir partir en mer et découvrir des contrées éloignées, il faut des thèmes entraînants, nous poussant à se lancer dans l'inconnu. Encore une fois, les joueurs GameCube ne seront pas dépaysés. En effet les musiques sont identiques en tout point à l'épisode GameCube si ce n'est que tout comme les graphismes, elles bénéficient d'un meilleur rendu. Véritable plaisir auditive Wind Waker hd frappe par ses compositions musicales qui même la console éteinte, reste un bon moment dans un coin de notre tête. Ainsi ce sont des thèmes comme The Great Sea ou encore Dragon Roost Island qui risque d’émerveiller les aventuriers en herbe... en mer serait plus propice ici non !

Entre balades en bateau, exploration de donjons et découverte d'îles il vous faudra en moyenne une dizaine d'heures pour finir le soft en omettant de faire les quêtes annexes à moins d'opter dès le début du jeu pour la difficulté héroïque. Ce mode est l'exact opposé du mode classique. Wind Waker étant un jeu plus ou moins facile, il est vrai que l'on se retrouve rarement bloqué. Le mode héroïque est donc là pour corser le jeu (peut-être un peu trop) en ne proposant que très peu de cœur à récupérer voir aucun dans les donjons et en prenant plus de dégâts lorsque l'on n'est frappé par un ennemi. Faire le plein de potion et fée et donc fortement recommandée sous peine de Game Over à répétition.

0000349458

      "12 ans seulement et ça commence déjà à draguer"

 

NOTES :
 
Scénario : 17/20
Gameplay : 18/20
Graphisme : 19/20
Bande-son : 19/20
Durée de vie : 16/20
 
NOTE GENERALE : 17/20
 
Les Plus : - Un rythme de jeu moins haché
- Une refonte graphique quasi parfaite
- Des thèmes musicaux envoûtants
 
Les Moins : - Le prix élevé pour un remake
- Certains bugs graphiques déjà présents dans l'opus GameCube
- Le manque de nouveauté

 

L'avis de Linky : The Wind Waker HD n'est certes qu'un remake... mais un remake bien fait. Nintendo a eu l'intelligence de rendre la quête du jeu plus dynamique notamment en proposant la voile rapide et en accélérant des cuts-scènes plaisantes mais dont la durée semblait beaucoup trop longue. Évidemment la durée de vie s'en voit raccourcis mais la magie de ce Zelda si particulier pour de nombreux joueurs opère toujours en partie grâce à ces thèmes mémorables. Bref, si vous n'avez pas joué à Wind Waker il serait dommage de passer à côté. Cependant, pour ceux qui connaissent ce hit par cœur, l'achat est dispensable.

       

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article